Derains & Gharavi International

News

May 2022

12th Prague Investment Treaty Arbitration Conference

Hamid Gharavi will speak at the 12th Prague Investment Treaty Arbitration Conference organized by the Ministry of Finance of the Czech Republic. This conference will take place in Prague on 20 October 2022.

Meet your female arbitrator

Melanie van Leeuwen will speak at the “Meet your female arbitrator” webinar that will take place on 5 July 2022 at 6:00 pm CET.  This webinar is organised by the Italian members of the Pledge Steering-Commitee. The flyer is available here.

100 YEARS OF ICC: PAST, PRESENT, AND FUTURE

Yves Derains will speak on the topic of “What is the essence of ICC arbitration? What distinguishes it from other arbitration institutions in the world?” at the ICC arbitration conference “100 years of ICC: past, present, and future” that will be held in Mexico City on 16 June 2022

Investment Arbitration as an Avenue of Combatting Internet Censorship? – Derains & Gharavi Conference

Derains & Gharavi will be hosting the “Investment Arbitration as an Avenue of Combatting Internet Censorship?” conference in simultaneously virtual and physical formats. The event will take place on Thursday 31 March 2022 during the Paris Arbitration Week (PAW).

The conference will take place from 6:30 pm until 8:00 pm (Paris time) at:
Hôtel Le Marois
Salon Lafayette
9-11 avenue Franklin Roosevelt
75008 Paris

The event will be followed by an apéritif gourmet in the Salon Montcalm of the same venue.

Registration:

For virtual format registration, please use this link.

Please note that physical format registration is closed.

5th Edition of the Lusophones’ Arbitration Meeting

Derains & Gharavi will be hosting in simultaneously virtual and physical formats the 5th Edition of the Lusophones’ Arbitration Meeting on Wednesday 30 March 2022 from 4:30 pm until 6:30 pm (Paris time), during the Paris Arbitration Week (PAW).

This year the participants will discuss the topic “Res Judicata in International Arbitration—Lusophones’ Perspectives,” with two Panels about the following subtopics:

Panel I. The Res Judicata Effect of Arbitral Awards
Panel II. The Res Judicata Effect of Judicial Decisions for the International Arbitrator

This event will be entirely conducted in Portuguese.

The full programme is available here.

For virtual format registration, please use this link.

For physical format registration, please write to Ana Gerdau de Borja Mercereau (agerdaudeborja@derainsgharavi.com). Limited places available in light of sanitary restrictions.

Sophia von Dewall and Emmanuel Foy promoted to partners as from 1 January 2022

Sophia von Dewall and Emmanuel Foy were promoted to partners on 1 January 2022.

The promotion was reported in the press in the following articles :

Global Arbitration Review – 7 January 2022 (click here to see the original article)

Two new partners for Derains & Gharavi Derains & Gharavi has appointed two new partners who have been with the firm for a decade and helped to secure high-profile wins in cases involving Albania and Bahrain: Sophia von Dewall and Emmanuel Foy.

The two Paris-based lawyers were promoted before the holiday, with the promotions taking effect on 1 January.

Derains & Gharavi’s founder Hamid Gharavi tells GAR: “We are fortunate to welcome two dynamic, talented, home-grown arbitration specialists to the partnership who will be among the leaders of their generation. They have played an important role in the successful representation of our clients over the past decade in some of the most complex commercial and investment treaty arbitrations we have handled.”

Von Dewall, who is Dutch and qualified in Paris and Amsterdam, joined Derains & Gharavi as an associate in 2012 after seven years at Freshfields Bruckhaus Deringer. There, she started out practising corporate law before switching to dispute resolution and worked in the New York, London and Amsterdam offices.

She was appointed counsel at Derains & Gharavi in 2017.

Foy, who is French and Irish, joined Derains & Gharavi as an intern and has worked as an associate at the firm since 2013.

Soon after joining the firm, both von Dewall and Foy worked with Gharavi to secure ICSID wins for Albania in cases brought by Greek fuel distributor Mamidoil and scratch card investors Burimi and Eagle Games. They also acted in commercial cases on behalf of the state.

Ledina Mandia, who was Albania’s General State Advocate at the time and subsequently Deputy Prime Minister, says the state’s collaboration with Derains & Gharavi was highly successful and that von Dewall and Foy “provided first class legal assistance that contributed to us winning all of these cases.”

“I strongly recommend both of them,” she says.

Von Dewall has since then successfully represented a leading engineering procurement construction contractor in an ICC arbitration over a power plant (with partner Melanie van Leeuwen) and a major Dutch bank in a post-M&A dispute under the rules of Belgian arbitration institute CEPANI.

She has also acted in arbitrations for Dutch media network RTL. Marjolein van der Linden, director of legal at RTL, describes her as a “thorough, independent, critical, legal mastermind, who has never lost a case for us.”

“She gets to the bottom of a legal case by dissecting each piece of documentation and evidence and then builds irrefutable strong and compelling legal argumentation,” she says. “She is eloquent in all of her languages as well as in writing.”

Dutch arbitrator Albert Jan van den Berg, who acted alongside her in the RTL cases, says, “She is great to work with, gifted not only with superb analytical skills but also with lots of humour. She is very smart and unbelievably hard working.”

Von Dewall also receives praise from Swiss arbitrator Michael Schneider, who says that in a legally and technically complex case she proved herself “an excellent counsel, of the type that I find most effective.”

“She has thorough knowledge of the file, is factual and elegant in presentation and responsive to the questions of the tribunal,” he says, adding that he looks back on her appearance in the case “with pleasure and admiration”.

Von Dewall regularly sits an arbitrator herself.

As well as acting for Albania, Foy has been part of a team led by Gharavi and Beirut-based partner Nada Sader that in 2017 secured an award of US$22 million for Desert Line Projects in two Muscat-seated ICC construction arbitrations against Oman.

More recently, Foy acted alongside Gharavi in a politically sensitive UNCITRAL arbitration brought by two Iranian banks, Banks Melli and Saderat, against Bahrain (the first investment treaty arbitration faced by the state). In November, Bahrain was ordered to pay over €200 million damages to the banks for the “politically motivated” expropriation of their joint venture in Manama.

Foy has also been secretary to the tribunal in a long running arbitration chaired by Gharavi, with British barrister Joe Smouha QC and Swiss lawyer Charles Poncet as co-arbitrators.

Smouha says: “I was delighted to hear of Emmanuel’s promotion to the partnership – he is a very able and talented arbitration practitioner, of deep experience particularly in the investment arbitration field, and will undoubtedly be very successful as a partner at Derains & Gharavi, a talent to watch.”

Poncet says:Emmanuel is a terrific lawyer, a remarkable advocate and one of the great arbitrators of tomorrow. I am sure his partnership with Derains & Gharavi will be a great success”.

The promotions bring the number of partners at Derains & Gharavi to seven. Gharavi tells GAR that the firm “continues to favour organic growth through internal training and the promotion of associates.”"

 

Le monde du droit – le magazine des professions juridiques – 24 January 2022 (click here to see the original article)

Le cabinet Derains & Gharavi annonce la promotion comme associés de Sophia von Dewall et Emmanuel Foy

Derains & Gharavi s’élargit encore avec la promotion de Sophia von Dewall et Emmanuel Foy, en qualité d’avocats associés.

Fondé en 2009, le cabinet d’avocats Derains & Gharavi regroupe plus de 20 avocats spécialisés en arbitrage international, tant dans le domaine commercial, la construction, le droit international des investissements, le droit international privé ou public, la résolution des différents entre Etats, ou encore le droit du sport. Il représente de nombreux États (l’Iran, la Roumanie, la Fédération de Russie, le Soudan, l’Égypte etc.), institutions internationales (l‘ONU), entreprises, et investisseurs français et étrangers (TRASTA, Nokia, RTL Group etc.), dans des affaires ayant trait au secteur bancaire, minier, le pétrole et le gaz, les fusions-acquisitions, les médias et les télécommunications entre autres. A cela s’ajoutent plusieurs dossiers d’arbitrage dans le sport.

Avec pas moins de 500 arbitrages conclus à son actif, et un portfolio moyen de 100 arbitrages en cours en tant qu’arbitre ou conseil, dans plus de 140 pays, le cabinet s’est imposé depuis plusieurs années en tant que référence dans le domaine.

Inscrite au Barreau de Paris et d’Amsterdam, de nationalité néerlandaise, Sophia von Dewall a rejoint le cabinet en 2012, après 7 ans chez Freshfields Bruckhaus Deringer dans les bureaux de New-York, Londres et d’Amsterdam.

Au sein du cabinet, Sophia von Dewall a contribué avec Me Hamid Gharavi à plusieurs victoires de l’Albanie dans des dossiers d’investissement devant le CIRDI (Centre international pour le Règlement des Différends Relatifs aux Investissements), et intervient dans d’autres dossiers étatiques, dont deux en représentation de la Roumanie et l’Egypte. Elle a également défendu avec succès les intérêts d’une banque néerlandaise majeure dans un arbitrage CEPANI concernant une fusion-acquisition, ainsi que le groupe médiatique RTL dans un arbitrage concernant l’exploitation de divers droits télévisuels. Sophia von Dewall intervient aussi comme arbitre dans de nombreux dossiers.

Emmanuel Foy, de nationalité franco-irlandaise, inscrit au Barreau de Paris après une formation complète en Angleterre (LL.B et LL.M) et en France (Licence et deux Master II), a rejoint le cabinet en 2013 en tant que stagiaire. Il a, dans la foulée, été recruté en tant que collaborateur.

Après être également intervenu aux côtés de Me Gharavi et Me von Dewall dans les dossiers Albanais et Roumains, il a notamment participé au succès du cabinet dans un important arbitrage CNUDCI, largement commenté dans la presse nationale et internationale, initié pour le compte de deux banques étatiques iraniennes (les banques Melli et Saderat)“.

 

Finyear – 25 January 2022 (click here to see the original article)

Le cabinet Derains & Gharavi annonce la promotion comme associés de Sophia von Dewall et Emmanuel Foy

Derains & Gharavi, cabinet d’avocats classé parmi les meilleurs en arbitrage international, s’élargit encore avec la promotion interne de deux talents : Sophia von Dewall et Emmanuel Foy, en qualité d’avocats associés.

Fondé en 2009, le cabinet d’avocats Derains & Gharavi regroupe une dizaine de nationalités et plus de 20 avocats spécialisés en arbitrage international, tant dans le domaine commercial, la construction, le droit international des investissements, le droit international privé ou public, la résolution des différents entre Etats, ou encore le droit du sport. Il représente de nombreux États (l’Iran, la Roumanie, la Fédération de Russie, le Soudan, l’Égypte etc.), institutions internationales (l’ONU), entreprises, et investisseurs français et étrangers (TRASTA, Nokia, RTL Group etc.), dans des affaires ayant trait au secteur bancaire, minier, le pétrole et le gaz, les fusions-acquisitions, les médias et les télécommunications entre autres. A cela s’ajoutent plusieurs dossiers d’arbitrage dans le sport.

Avec pas moins de 500 arbitrages conclus à son actif, et un portfolio moyen de 100 arbitrages en cours en tant qu’arbitre ou conseil, dans plus de 140 pays, le cabinet s’est imposé depuis plusieurs années en tant que référence dans le domaine.

C’est dans cet environnement d’envergure internationale au sein d’un cabinet en pleine croissance que Sophia von Dewall et Emmanuel Foy sont aujourd’hui cooptés comme associés.

“C’est avec joie que nous annonçons l’association au sein de notre cabinet de deux talentueux spécialistes de l’arbitrage formés par la ‘maison’. Ils ont tous les deux joué un rôle important dans la représentation de nos clients et dans les victoires obtenues au cours de la dernière décennie et ce, dans certains de nos plus complexes dossiers. Ils figurent parmi les meilleurs de leur génération et vont marquer les prochaines années”, confirme Me Hamid Gharavi, associé-fondateur de Derains & Gharavi. Un cabinet qui attache une importance particulière aux promotions internes, et souhaite “continuer à former et à mettre en avant des talents prometteurs”.

La nouvelle associée Sophia von Dewall se dit “honorée de rejoindre en tant qu’associée un cabinet composé de personnalités aussi exceptionnelles et talentueuses, qui ont fait de celui-ci un cabinet incontournable en matière d’arbitrage international. Dans ce nouveau rôle, je souhaite mettre mon expertise et mon engagement au service de nos clients dans leurs dossiers les plus complexes ou stratégiques, qui nécessitent une approche ‘out of the box’ et qui ont fait la réputation du cabinet”.

Son confrère et maintenant associé, Emmanuel Foy, abonde en ce sens : “je suis extrêmement honoré par cette promotion au sein du cabinet dont les associés, aussi prestigieux qu’avant-gardistes, m’ont recruté et formé depuis 10 ans. J’espère pouvoir, dans ce nouveau rôle, continuer à promouvoir le rayonnement international du cabinet et sa contribution au développement du droit en assurant la meilleure représentation de ses clients”.

À propos de Sophia von Dewall Inscrite au Barreau de Paris et d’Amsterdam, de nationalité néerlandaise, Sophia von Dewall a rejoint le cabinet en 2012, après 7 ans chez Freshfields Bruckhaus Deringer dans les bureaux de New-York, Londres et d’Amsterdam. Au sein du cabinet, Sophia von Dewall a contribué avec Me Hamid Gharavi à plusieurs victoires de l’Albanie dans des dossiers d’investissement devant le CIRDI (Centre international pour le Règlement des Différends Relatifs aux Investissements), et intervient dans d’autres dossiers étatiques, dont deux en représentation de la Roumanie et l’Egypte. Sophia a également défendu avec succès les intérêts d’une banque néerlandaise majeure dans un arbitrage CEPANI concernant une fusion-acquisition, ainsi que le groupe médiatique RTL dans un arbitrage concernant l’exploitation de divers droits télévisuels. Sophia intervient également comme arbitre dans de nombreux dossiers.

À propos d’Emmanuel Foy Emmanuel Foy, de nationalité franco-irlandaise, inscrit au Barreau de Paris après une formation complète en Angleterre (LL.B et LL.M) et en France (Licence et deux Master II), a rejoint le cabinet en 2013 en tant que stagiaire. Il a, dans la foulée, été recruté en tant que collaborateur. Après être également intervenu aux côtés de Me Gharavi et Me von Dewall dans les dossiers Albanais et Roumains, il a notamment participé au succès du cabinet dans un important arbitrage CNUDCI, largement commenté dans la presse nationale et internationale, initié pour le compte de deux banques étatiques iraniennes (les banques Melli et Saderat). Cet arbitrage s’est soldé par une sentence rendue en novembre 2021 condamnant le Bahreïn à verser plus de EUR 200 millions aux deux banques, au motif que l’expropriation de leur investissement avait été motivée par des considérations politiques, et donc en violation du droit international, et ce dans un contexte d’hostilité de certains pays arabes dont l’Arabie Saoudite contre l’Iran“.

 

Décideurs Magazine (Leaders Ligue) – 27 January 2022 (click here to see the original article)

Derains & Gharavi promeut deux avocats en interne

Formés “par la maison”, Sophia von Dewall et Emmanuel Foy sont les deux nouveaux associés de Derains & Gharavi. Au cours des dix années passées au sein du cabinet, tous deux ont eu l’occasion de s’illustrer sur d’importants dossiers d’arbitrage.

Chez Derains & Gharavi, il faut désormais compter deux associés supplémentaires. Fidèle à son attachement pour les promotions internes, le cabinet spécialisé en arbitrage international a promu Sophia von Dewall et Emmanuel Foy. Deux talents “formés par la maison” qui, souligne Hamid Gharavi, associé fondateur du cabinet, “ont joué un rôle important dans les victoires obtenues au cours de la dernière décennie”. Il n’en doute pas : les deux avocats “figurent parmi les meilleurs de leur génération et vont marquer les prochaines années”.

Tous deux se disent “honorés” par leur association. Sophia von Dewall, inscrite aux barreaux de Paris et d’Amsterdam, où elle a étudié le droit européen, a rejoint Derains & Gharavi en 2012. Elle s’est investie dans des dossiers variés : arbitrages d’investissement devant le Cirdi, pour le groupe médiatique RTL et pour une importante banque néerlandaise, en matière de fusions-acquisitions. Avant, elle a passé sept ans entre les bureaux new-yorkais, londonien et amsterdamois de Freshfields Bruckhaus Deringer. Dans d’autres dossiers, elle intervient aussi comme arbitre.

D’abord stagiaire, en 2013, puis collaborateur, Emmanuel Foy a fait toutes ses classes avec Derains & Gharavi. Il s’est illustré dans un important arbitrage CNUDCI, lancé pour le compte de deux banques étatiques iraniennes expropriées de leur investissement par le Bahreïn. Il s’est inscrit au barreau de Paris après un parcours universitaire réalisé en France et en Angleterre“.